Pour des milliers de personnes, la période estivale est synonyme de solitude.
Si la plupart des français ont la joie de partir en vacances, d’autres souffrent de rester seuls chez eux.

Par manque de moyens, des familles se retrouvent isolées en juillet et en août. Des personnes âgées sont privées des visites habituelles. Des personnes de la rue voient beaucoup de restaurants sociaux, banques alimentaires et centres d’aides fermer leurs portes à l’arrivée de l’été.

Parce que la pauvreté, la solitude et l’isolement ne prennent pas de vacances, la Société de Saint-Vincent-de-Paul s’est efforcé de rester mobilisée dans les villes du Seine et Marne là où ellle est présente

Partager cet article

Repost 0