Quel est le plus grand commandement ?
Poser ainsi la question, c’est risquer de relativiser tous les autres.

Jésus déjoue le piège.

- « Tu aimeras »
- « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu »
- « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

C’est l’essentiel de la foi. La loi de la foi n’est pas accumulation de réglementation, mais d’abord relation à Dieu et aux autres.

C’est la relation d’amour à Dieu qui qualifie ma relation aux autres.
C’est mon rapport aux autres qui concrétise ma relation à Dieu.
Aimer mon prochain garantit de l’illusion mon de Dieu.
Chercher à aimer Dieu comme il nous aime authentifie mes actes de charité.

« Celui qui prétend aimer Dieu et n’aime pas son frère est un menteur. » Jésus a accompli pleinement ces deux dimensions de l’amour jusqu’au don total de soi.

Aimer pousse à se dépasser sans cesse, bien loin des calculs légalistes. Dans la foi chrétienne,

« la mesure d’aimer est d’aimer sans mesure ».

 

Père Dominique Sentucq

Tag(s) : #Spiritualité

Partager cet article

Repost 0