« Ne rien avoir à donner à une personne pauvre qui est réellement dans le besoin et qui nous tend la main » est « un contre témoignage en défaveur de l'évangélisation ».
Il faut « arrêter d'avoir peur » et « ouvrir grandement la porte de son coeur à l'Esprit de Pentecôte » afin d’ « offrir sa vies aux pauvres d'aujourd'hui pour préserver la Paix dans le monde ».

Tel est le message de P. Emmanuel Typamm, C.M., camerounais, Secrétaire Général de la "Confédération des Conférences des Supérieurs Majeurs d'Afrique et de Madagascar" lors du denier synode.

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0