Nous sommes dans une logique qui a déjà fait le tour du monde. Comme tout chrétien digne de son baptême, tout vincentien est en charge de l’évangélisation et du service des plus démunis ‘. Tout se tient : si on veut servir les pauvres, c’est pour les évangéliser. La finalité des finalités est la mission pour la gloire de Dieu . Vincent parle plus volontiers du plaisir de Dieu mais le sens est le même. Ce qu’il faut mettre en exergue se traduirait ainsi : pour la mission et pour la joie de Dieu Le salut donné aux hommes fait le bonheur de Dieu.

Tout vincentien continue l’activité du Christ, envoyé par le Père. afin que le Fils le glorifie . À la suite du Christ, avons- nous déjà remarqué, nous sommes Missionnaires du Père. Et toute notre vie est de remercier Dieu de la grâce qu’il nous a faite de lui être ainsi consacrés pour continuer la mission de son Fils et des apôtres. Il est d’ailleurs normal qu’une spiritualité baptismale et sacerdotale amène à une spiritualité missionnaire. Que serait une foi qui ne se dirait pas ? Que serait un sacerdoce qui ne témoignerait pas ?

Tag(s) : #Spiritualité

Partager cet article

Repost 0