Une des leçons de la crise actuelle

L'économie ne doit pas être orientée vers le plus grand profit mais vers le bien commun. « Elle inclut la responsabilité de l'autre ». C'est ce qu'a expliqué Benoît XVI ce matin aux journalistes qui l'accompagnaient dans l'avion pour Madrid où il a donné rendez-vous aux jeunes pour les XXVIèmes Journées mondiales de la Jeunesse.

« L'homme doit être au centre de l'économie et l'économie ne doit pas se mesurer en fonction d’un plus grand profit mais en fonction du bien commun. Elle inclut la responsabilité de l'autre et ne fonctionne vraiment bien que si elle agit de façon humaine dans le respect de l'autre », a expliqué Benoît XVI.

Le pape a souligné l'importance de la prise de conscience des responsabilités dans le domaine de l'économie.

« Responsabilité à l'égard de sa propre nation et pas seulement de soi, responsabilité à l'égard du monde. La nation n'est pas isolée, l'Europe n'est pas isolée mais elle est responsable de l'humanité tout entière et doit penser à toujours affronter les problèmes économiques dans cette optique de responsabilité vis-à-vis des autres parties du monde, de celles qui souffrent, qui ont faim et soif et qui n'ont pas d'avenir », a-t-il expliqué.

« La troisième dimension de cette responsabilité est la responsabilité pour l'avenir », a affirmé le pape en évoquant la protection de la planète et la protection du travail pour tous, l'importance de donner des « perspectives d'avenir » aux jeunes.

« L'Eglise, grâce à sa doctrine sociale, sa doctrine sur la responsabilité de Dieu, permet de renoncer au plus grand profit et de voir les choses dans leur dimension humanistique et religieuse, c'est-à-dire être l'un pour l'autre. On peut ainsi ouvrir des routes. Le grand nombre de bénévoles qui travaillent dans différentes parties du monde non pour eux-mêmes mais pour les autres et qui trouvent ainsi le sens de leur vie montre que cela est possible. Eduquer à ces grands desseins, comme cherche à le faire l'Eglise, est fondamental pour notre avenir », a conclu le pape.

ROME, Jeudi 18 août 2011 (ZENIT.org) – Le texte intégral des questions-réponses est disponible dans la section « documents ».

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0